ELLE INTIMEMENT

15 février 2018

DE LA SAINT VALENTIN AU CARNAVAL

Invitation profonde à laisser tomber les masques : profitons de l’énergie de la lune noire. La SAINT VALENTIN 2018 s’ouvre sur un temps très spécial dont il faut  prendre conscience finement.  Quand je dis « saint valentin » je ne me réfère pas uniquement au 14 février mais bien à la période avant et après le 14 février.  Nous entrons  dans une ambiance comme je l’ai indiqué hier qui démarre sur une LUNE NOIRE  et un MERCREDI DES CENDRES. C’est  une invitation à nettoyer sérieusement tout... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 19:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

14 février 2018

Aborder la SAINT VALENTIN en LUNE NOIRE par le MERCREDI DES CENDRES

Aborder la SAINT VALENTIN en LUNE NOIRE  par le MERCREDI DES CENDRES Lis ceci : La lune noire de ce jour et surtout le mercredi des Cendres  te rappellent que tu tombes trop souvent encore dans  le piège du rapport de force. Pourquoi ?  Tu ne supportes pas de reconnaître ce que tu désires.  Pire ! Tu veux encore trop fréquemment tuer ce que tu désires. Alors  sache que ce mercredi des Cendres  t’invite à mourir à toi-même pour le plus beau thème de la SAINT VALENTIN c’est à dire de... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 20:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
21 janvier 2018

MOI, MANAGER je like !

 Quel manager ou chef d’entreprise n’a  jamais rêvé de transformer une organisation en atteignant des objectifs en apparence inatteignables par la seule force de la volonté ? Aussi étrange que cela puisse paraître, les objectifs démesurés sont considérés pas certaines stratosphères managériales comme des sources réelles de motivation et de réussite individuelle et organisationnelle. Du point de vue de la petite manager que je suis, il ne me semble pas surprenant de conclure que les objectifs démesurés sont une... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 19:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 janvier 2018

LA DÉLATION : parle moi de TES ACTES, je te dirai QUI TU ES

« mouchard », « balance », « donneur », « indic », « poucave », « cafard »  collabo », « traître » ou « Judas ». La délation  consiste à fournir des informations concernant un individu, en général à l'insu de ce dernier, souvent inspiré par un motif contraire à la morale ou à l'éthique voire souvent aussi pour un motif subjectif donc honteux. Tournée contre un individu ou un groupe d'individus, la délation est faite par un... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 19:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 janvier 2018

MOI, MANAGER

 MOI, MANAGER L’art de la performance est une exposition présentée au Tripostal du côté de Lille que je suis allée visiter.  Elle rend hommage à une forme d’art éphémère et très vivante : la performance artistique. S’y croisent la danse et la chorégraphie, la musique et les pratiques sonores et le langage du corps plaçant le spectateur au cœur de l’œuvre. J’ai partagé cette expérience auprès de mon équipe qui s’en est donnée à cœur joie pour me qualifier de manager optimiste en associant ( certes avec un poil d’ironie et... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 21:57 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
16 janvier 2018

CHOISIS LA VALEUR JOIE ET NON LA VALEUR SOUFFRANCE

QUELLE EST TA VERITE ?  «  L’Autre est dans une évidence que nous ne connaissons pas. » Parler de sa propre vérité, c’est faire part  de ce dont on est conscient. La vérité, tout le monde en rêve, en parle mais qu’en est-il vraiment ?  Pourquoi ne dit on pas la vérité ? Il existe  une tendance naturelle à avoir recours au mensonge, aux demi-vérités,  au non-dit, à la rétention d’information pour être stratège et éviter les difficultés. Le problème c’est l’incohérence entre ce que... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 20:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 janvier 2018

Es-tu prêt à débusquer bouderies, sarcasmes...es-tu prêt à SORTIR DU RAPPORT DE FORCE ?

Es-tu  prêt à t’ouvrir à la paix relationnelle ?  Es-tu  prêt à débusquer tes manières subtiles de détruire le lien à l’autre : bouderie, indifférence, sarcasme, ingratitude, jugement, snobisme, décroissance en tout genre,retrait et auto-exclusion.  OUI ?  Tu es prêt ? Alors approche car j’ai  quelque chose à te révéler : Tu peux avoir toutes les clés du monde mais sache que  si ton  système de croyance ne change pas, rien n’y fera ! Traverse comme je l’ai expérimenté... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 janvier 2018

Retour au réel, au présent

Dans une famille, un père angoissé affirme à sa fille que le monde est dangereux. Mais il oublie qu’il fait partie du monde, qu’il est le premier monde pour son enfant. Il signifie, mais sans le dire, sa propre dangerosité. On peut se demander comment cette fillotte peut se sentir bien, suffisamment en sécurité, puisqu’il n’y a pas de protection. Cet exemple est cité pour dire et surtout garder  à l’esprit que bien souvent l’on ne parle finalement que de soi.  La façon dont nous parlons du monde évoque en réalité notre... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 janvier 2018

Du bon usage des valeurs, du mensonge, de l’infidélité....

  Epreuve du temps : J’ai le pouvoir personnel d’etre cohérent avec moi-même. Je m'engage dans une relation à  dire mes valeurs à l’autre car j'ai une éthique personnelle tout en sachant qu'avec le temps je change tout autant que mes valeurs. Aussi, l'essentiel pour moi est de rester fidèle à moi-même.   Il y a de mauvais usages et de bons usages...du mensonge...de l'infidélité...oui je le crois. Honorer ses parents mais être infidèle au désir qu'ils avaient pour nous sera toujours un bon usage de... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 20:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
14 janvier 2018

Aimer...souffrance... joie.....

Mal aimé  : La plus grande souffrance, c'est de ne pas être reçu pour ce que l'on a à donner... Être aimé : Il n'y a pas de plus grande JOIE que d'être reçu pour ce que l'on a à donner... LA PENSEE S'OUVRE...     Une Âme à l'Encre de Chine - ELLE INTIMEMENT
Posté par UNE AME à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 janvier 2018

L’espoir, cette singularité qui conjugue le désir et la raison.

Aujourd’hui, ce qui fait la différence entre ceux qui réussissent de ceux qui échouent c’est la puissance de l’espoir conjugué à l’action. Tout ceci pour en venir au postulat suivant : Se passer d’espoir revient à entraver toute possibilité d’action. L’espoir a disparu. L’espoir dans nombreux domaines est en panne.Comment renouer avec l’espoir quand on sait qu’exhorter à espérer est vain ? Comment remettre en mouvement ce sentiment singulier, à la fois idée et émotion, indispensable à l’action ? Mon interrogation... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 janvier 2018

Aimer s'apprend...l'Amour ne suffit pas...

Je suis parvenue à la conviction selon laquelle l’Amour, aussi sublime soit-il, ne garantit pas la compétence relationnelle. La preuve en est, nombreux sont ceux qui vivent  dans un état général d’Amour (spirituellement, poétiquement) mais ça ne s’arrange pas mieux ni au travail avec les collègues, ni avec les membres de la famille. On chante à l’Amour mais on résiste à huit clos sans indulgence. On crie haut et fort que la raison et la justice sont de notre coté voire même l’humilité et le pardon mais en rien on ne... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 21:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
20 décembre 2017

Une âme en mer

Posté par UNE AME à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 décembre 2017

Âme intérieure

Posté par UNE AME à 18:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
18 décembre 2017

Force intérieure

Je gardais des narrations de mon père  une impression qui ne s’est jamais démentie ensuite : j’ai puisé dans mon éducation un socle intangible et une force intérieure inégalable qui m’ont servi à forger mon existence et une irréductible nostalgie des personnages de ma famille paternelle.    Notions que certains de mes adversaires ont commis l’erreur de négliger et  d’ignorer lorsqu’ils ne considéraient que la réserve ou la timidité pour me combattre, se servant de mes échecs pour me devancer.    Au... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 23:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 décembre 2017

« je m’en vais »… « je te quitte »

Quel  est le rôle  de la remise en cause dans la relation à deux (quelle qu’elle soit) ?  Je n’ai  cherché, en écrivant ces lignes, qu’à apporter une modeste contribution réfléchie  à l’examen de conscience de l’exercice.  La philosophie peut nous aider mais elle n’est pas simple d’approche sur le sujet.  Mon choix se tourne vers nos poètes ( les vrais donc les plus discrets) et nos sages ( les plus discrets aussi) .  Nul ne relate  aussi minutieusement qu’eux les chemins de... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 17:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
18 décembre 2017

Vous avez dit désenchantement ?

L’avenir ne se réalise rarement sans que nous en soyons quelque peu déçus. Cet état de fait est si constant, si général, si banal qu’on ne s’en étonne même plus . Mais d’où peuvent bien provenir nos désenchantements ? Sans doute le temps met-il à l’épreuve notre patience. En tout état de cause, nous sommes bien souvent en instance d’acheminement et il nous faut décortiquer le présent de notre avenir imaginé , ce réel en sursis.La pensée s’ouvre …..     UneÂme à l'Encre de Chine 18 décembre 2017
Posté par UNE AME à 13:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 décembre 2017

QUE LA LUMIÈRE SOIT

Il n’y avait rien . L’infini . Le vide . L’éternité . Un beau matin de juillet, de très loin sur mon désert, le soleil frappa de sa lumière. De ce rien, il y eut quelque chose de lumineux et d’obscur. Celles et ceux qui sont venus avant moi traînèrent leurs dernières inscriptions sur mon crâne . Le passé .De ce rien, un sourire est né .Je suis sortie d’un tout, d’un commencement, d’une attente, d’un amour, d’un bonheur, d’une jeunesse dansante. Je suis née un matin chaud d’été.De ce rien sont nés mes vallées de roses et de larmes, mes... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 13:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 décembre 2017

Me Re-voilà

Me revoilà !C’est encore moi ! mon nombril et ma novice plume. Ne me dites pas que j’exagère, je suis la modestie incarnée et la discrétion même. Je ne me lasse pas de moi. Pourrais-je aller jusqu’à dire que j’ai énormément de mal à me quitter ! Je me colle à ma peau . Le monde tourne autour de moi !!! Merveilleuse nouvelle ! C’est une malédiction pour vous car il ne s’agira que de despotisme de mon ego et de perversion de toute relation avec mon nombril . Je poétise par ci par là certes mais ce n’est qu’une idolâtrie de moi même . Ce... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 décembre 2017

Qu’est-ce qu’un pauvre type ?

Un pauvre typeQu’est-ce qu’un pauvre type ? Je ne suis pas certaine de rendre un portrait sympathique de ce type. Disons qu’il serait un peu râleur, tendu, rageur aussi. Un égoïsme rentré, caché avec soin. Une manie honteuse de lui-même et vaguement sournoise d’être le premier. Un désir de gloire qui ne dit pas son nom. Je le vois bien serrer les poings à force de nourrir des rêves qui le dépassent de beaucoup. Des rêves de pacotille, de petit bourgeois. Il se regarde. Il admire son expression de satisfaction que son miroir veut bien... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 12:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2017

TOI l’insatiable

 Au milieu d’incessantes productions poétiques  nombrilistes, je m’ennuie. Oui je m’ennuie. Je cherche LE style, vif et allègre qui entraînerait les mouvements de mon âme dans  une farandole que je ne voudrais plus quitter ! Je cherche L’ esprit dérangeant, engagé, moderne , décrivant avec réalisme notre époque, avec ce qu’il faut de fantaisie, de folie et de liberté . Mais encore plus, je voudrais qu’une bouffée de burlesque aère mes neurones. Qu’on me fasse du bien à l’âme bon sang avec beaucoup de... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 00:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
15 avril 2017

Traversée du temps

 Me voilà partie depuis maintenant de longues années et la traversée me semble bien lointaine …Vous me manquez  et je commence à mesurer ce que signifie des années sans vous voir. J’ai tenu à vous écrire parce que je ne suis pas sûre que vous ayez bien compris les raisons de mon départ. Je n'ai pas  souhaité que vous le viviez comme un abandon. Mon départ a été bien douloureux. Vous voir pleurer m’a bouleversée. Vos larmes m’ont touchée, sachez le, même si je ne l’ai pas montré. J’ai toujours refusé d’être emportée par... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 23:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
05 avril 2017

Sa vie, ce long voyage en mer au cours

Sa vie, ce long voyage en mer au cours duquel son âme accrochée au Mât a toujours baigné dans l’étonnement d’être rendue à la surface, renversée par sa propre étrangeté, tendue vers le ciel, et chavirée comme une femme saoule. Son âme attachée à ce Mât a trouvé dans son échouage, dans sa solitude magnifique, matière au mouvement. Elle a vogué en vagues, en mouvements amoureux, en inclinations, en transports, en emportements immobiles aussi dépaysant aussi déroutant que le plus lointain exil. Un voyage de rencontres, de fêtes, de... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 avril 2017

TENTE D'INVENTER TON RÉEL

je m'invente par fragments de mots un nouveau destin : je destine le murmure de mes mots au statut de parole. Ces murmures surgissent en mon absence et à mon insu . Ils m'instruisent et me soufflent des messages que je noue comme un collier autour du cou. Je me lie à eux pour laisser se déployer ma propre création   ELLE INTIMEMENT Une âme à l'Encre de Chine
Posté par UNE AME à 20:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
03 avril 2017

Elle n’étreint pas l’eau de la rivière qui s’allonge et s’étire

Le Bleu trempe le ciel du contenu de sa nuit Rappel incessant de l’émotion des rides d’eau La roche a beau se resserrer, s’engorger Elle n’étreint pas l’eau de la rivière qui s’allonge et s’étire Son torrent d’énergie ne décolère pas même si Une pierre sur son lit  caresse le dos du courant   La rivière s’étend   Mon écriture à court d’eau …se laisse emportée par l’azur… Et s’amuse contre la vitre du ciel bleu Je t’ai reconnu…viens jusqu’à la mer étonner La clameur argentée de mon regard   ELLE... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 22:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
19 décembre 2017

QUE LA LUMIÈRE SOIT - 2

QUE LA LUMIÈRE SOIT - 2Je surprendrai peut être certains en leur assurant que je préfère le silence des écrits aux bavardages téléphoniques bruyants et sans fins, aux piaillements des conversations de groupe. Je suis de celles qui ont une parole malhabile dans les heures pâles comme dans les jours verts et ensoleillés. Je préfère planer très loin au-dessus des torrents de mots évidés de leur sens et déversés par trop de bouches et me souvenir du Temps, des odeurs, du bon et du beau ....     Une Âme à l'Encre de Chine 19... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 octobre 2017

UN PEDIGREE PAS COMME LES AUTRES : ANCÊTRES ESCLAVES NOIRS

Une connaissance m’a fait la remarque suivante : « je ne demande pas le pédigrée de quelqu’un pour discuter avec lui ». Cette attitude est juste, louable. Pédigrée : Généalogie d'un animal domestique ; origine d'une personne ; liste des activités ; liste des références d'une personne dans un domaine donné ; ensemble des délits ou crimes commis par un individu; casier judiciaire ;  suite des événements marquants de la vie d'un objet ou d'une chose de valeur ou faisant partie d'un ensemble... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 19:55 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
14 octobre 2017

Ô merveilleux orage que le courage d'écrire

Réveille-toi contrée d’ici car la merveille t’appelle. La merveille a décidé de te réveiller deux ou trois fois par nuit, par semaine, pendant l’année. Compte les pourtours, les choses oubliées…compte et remémore toi l’inertie…. La merveille  t’appelle et te réveille…ne te rendors jamais sur ta guérison… Rien ne changera mais tout sera dit…bien dit…..et surtout écrit…. Arrache , coupe la distance des refoulements… Maîtrise le corps de tes mots et de tes phrases,  le carambolage de tes  ponctuations. Le trésor de... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 19:39 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
04 septembre 2017

C'est la rentrée : COOL PARENTS ?

C’est la rentrée et il est de coutume, dès le premier jour de la reprise de  montrer sa bonne mine et de se parer de ses plus beaux atours. En ce début septembre, ce cahier n’entend pas déroger à la règle.  Une nouvelle catégorie s’ouvre ici sur l’EDUCATION. Une  formule qui me ressemble en tant que maman à savoir entière, philosophique et réaliste, maternelle mais aussi maman pénible au caractère compliqué. Ainsi donc, pas question de se contenter de phrases réductrices ni d’affichage simpliste. Aussi pour commencer,... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 septembre 2017

Séduction et fidelité

Séduction, infidélité, colère érotique ....partout dans le monde ... le désir mène le jeu du "je"Ma propre infidélité ? Innocente....Celle de l'autre ? insupportable !!!!La sagesse de l'amour sait que les amoureux sont toujours craintifs . Oui les amoureux sont conscients de la mobilité du désir de l'autre ....Là où le désir s'accroche, la jalousie est infidèle Et la pensée s'ouvre...     ELLE INTIMEMENT - Une Âme à l'Encre de Chine
Posté par UNE AME à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 septembre 2017

LE PERVERS NARCISSIQUE post daté du 16 avril 2016

PORTRAIT DECRIT TRES JUSTEMENT DU PERVERS NARCISSIQUEA LIRE ATTENTIVEMENT :A lire attentivementTexte de Dr Marie-France HirigoyenLe problème du pervers narcissique est de remédier à son vide. Pour ne pas avoir à affronter ce vide (ce qui serait sa guérison), le Narcisse se projette dans son contraire. Il devient pervers au sens premier du terme : il se détourne de son vide (alors que le non pervers affronte ce vide). D’où son amour et sa haine pour une personnalité maternelle, la figure la plus explicite de la vie interne. Le Narcisse... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 septembre 2017

Elégance d'un souvenir

Ce mot reporte mon souvenir sur cet homme dont j’ai déjà parlé. Un homme qui, sorti d’une famille de la grande bourgeoisie Nantaise, avait passé le clair de son temps en mer et dont l’éclat de vie n’aura eu de cesse de susciter mon admiration. Au tout début de cette rencontre, j’étais curieuse de voir ce marin cultivé,  aux grands airs, dont j’avais si souvent entendu parler. Il pouvait avoir à l’époque quarante cinq ans environ. Il était grand sans l’être trop ; il avait un léger  embonpoint, la gorge un peu forte... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 10:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 juillet 2017

CONSTANCE ET INCONSTANCE

"L'avenir est planifié par des changements non linéaires et des hasards " dixit Vijay Govindarajan ( Professeur émérite et titulaire de la chaire Coxe de la Tuck School of Business de Dartmouth) Avant d'approfondir le sujet, je me permets d'établir un lien avec LA CONSTANCE ( linéaire et non hasardeuse ) et de poser la réflexion suivante : quelle importance doit on accorder à la constance si rassurante, structurante et équilibrante dans ces moments où nous bâtissons et nous nous projetons dans l'avenir ? Ne pas savoir sur quel pied... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juin 2017

Que cherchons nous en lisant ?

 Associer la description d’un paysage extérieur à un paysage intérieur dans un va-et-vient révélateur d’un état d’âme : voici l’habileté que je recherche dans le plaisir de lire. Le jeu d’équilibre entre forme, couleur, distance et plan me ravit au plus haut point, admiratrice des  mots choisis  avec effort et réflexion pour décrire, organiser les  successions de phrases, de plans, des souvenirs, d’émotions et de sentiments. Hier, j’étais plongée dans un enthousiasme débordant, la semaine dernière un amour me... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 23:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
23 juin 2017

Forêt de Normandie...

Nous sommes au commencement du week-end. La tension du corps et des pensées se relâche. La maison de Normandie dominant depuis sa terrasse  la vallée de l’Eure nous accueille comme chaque début d’été  dans la fraîcheur de ses murs. Je  me retrouve enfin  seule, accoudée à la rambarde  de la  terrasse en pleine forêt. Pas un bruit, pas un souffle, le temps s’est arrêté. La vue est sublime.   Quelques  coins d’horizon sont  visibles, le reste est caché par les arbres gigantesques. Je me... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 18:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
15 avril 2017

AU COIN DU MONDE...

« Le but ultime de notre chemin, c’est la mort, c’est là l’objet inéluctable de notre visée » Et Montaigne…face à la mort  d’ajouter plus loin…  « En outre, pauvre fou que tu es, qui t’a établi les limites de ta vie ? Tu te fondes sur ce que disent les médecins […] Regarde plutôt la réalité de l’expérience. » Par un certain détachement, l’auteur  s’applique à accepter la réalité de l’expérience tout en reconnaissant de ne pas trop vouloir s’en « embarrasser »… Camus fait de Sisyphe un... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 23:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
10 avril 2017

Traces écrites...

« Chaque mot, retourné dans la main des esprits – ce tour de main est leur geste caractéristique – se transforme en lance dirigée contre celui qui parle. » Franz Kafka, Journal, 12 juin 1923. Les mots sont l’habitat de spectres. Dès leur émergence, ils sont en charge des fantômes qui les habitent. Tous les mots, l’acte de parole lui-même, ne sont que des expériences de  retour des ombres intérieures. L’expérience des mots, leurs apparitions, leurs disparitions, leurs traces écrites poétiques ou littéraires, la voix et... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 23:42 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :
10 avril 2017

LE MAL ET LA PERVERSION

  Je pense qu’il ne suffit pas de s’intéresser au mal qui existe dans le monde. Il faut se pencher sur le mal  que nous voulons. Se pencher sur le mal qui est voulu pour lui-même. Et le mot « pervers » vient là pour illustrer de façon certes réductrice ce Mal en question. Dans le langage commun, se retrouvent  les pervers que certains dénomment malades mentaux et les autres, ces êtres mauvais, « méchants, malfaisants, voire même fous criminels ». Ces derniers sont à mon sens emportés  dans une... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 23:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 avril 2017

LA JOIE

J’entends…Apollinaire ce soir…. « Nous n’aimons  pas assez la joie De voir les belles choses neuves Ô mon amie hâte-toi Crains qu’un jour un train ne t’émeuve Plus […] La victoire avant tout sera De bien voir au loin De tout voir De près Et que tout ait un nom nouveau  » Extrait du poème «  La Victoire » de Guillaume Apollinaire Pourquoi ce choix ? M’est venue une pensée  de Baudelaire en lisant ce passage : « Tout est nouveauté ».  …Aller jusqu’au bout de... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 21:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 avril 2017

RÉSISTANCE DE LA VIE

Héraclès se frayait un passage le long d’un étroit chemin. Il aperçut à terre un objet qui ressemblait à une pomme et tenta de l’écraser avec sa massue. Sous le coup, l’objet doubla de volume. Héraclès le frappa de nouveau, encore plus violemment qu’avant, et l’objet s’enfla si bien qu’il finit par lui barrer le passage. Héraclès laissa tomber sa massue et resta là, stupéfait. Athéna le vit et lui dit «  Ô Héraclès, ne sois pas si étonné ! Ce qui est maintenant pour toi un obstacle n’est autre que ton obstination. Si tu... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 23:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 avril 2017

Tour à tour, joueuse et impérieuse, entre écriture et imaginaire...

Il y a un récit très personnel au centre de ce blog, qui comme chacun de mes écrits, est bien imparfait. Je raconte avec quelques détails, des ratures, une voix peu assurée, des oublis aussi…je raconte la profondeur d’une nature. Une nature de ronces et de bois inextricables, d’arbres, de rivières, une nature au bout de tout…un archipel de dialogues intimes. Je raconte comment du plus lointain de l’être  où les sentiments ne sont  pas pressés d’être rattrapés, jouant au chat et à la souris comme si chacun avait peur de la... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 20:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 avril 2017

Femme Equimauve

Femme Noire Le corps pris au mot, ce qu’il dit, ce qu’il veut   Féminité Sapphire Quotidiennement bombardée par des images négatives : héritages anciens   Femme Noire Ebène à l’identité féroce T’aurait-on inculqué à supporter des épreuves qu’aucune dame n’était censée pouvoir supporter ? Signe que tu possédais une force animale qui n’avait rien d’humain   Femme Noire Ebène et ton héritage forcé Empressement de te coller une identité négative : noir impur Les émotions profondes mutilées par la... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 avril 2017

ELLE & LE QUESTIONNAIRE DE PROUST

ELLE ET LE QUESTIONNAIRE DE PROUST : Ses vertus préférées : Persévérance, l’humilité, la bonté Les qualités qu’ELLE  préfère chez un homme : Le pardon, le cheminement, l’introspection, la pensée critique, la maturité, la force l’amour le besoin d’être séduit par sa personne, sa capacité à aimer et à l’aimer, l’humilité La qualité qu’ELLE préfère chez une femme : son féminin assumé, l’amour de l’étude, l’humilité Ce qu’ELLE apprécie le plus chez ses amis : Des charmes féminins Son principal défaut : le doute Son occupation... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 avril 2017

ELLE...

De sources sûres, ELLE serait née en Loire Atlantique. Son anniversaire est toujours tombé au beau milieu des vacances d’été, ce qui explique peut-être son amour pour le soleil et la mer… Le drame de sa jeunesse de solitude et d’illusions perdues ne s’est traduit que  dans son regard ( parfois ironique) et surtout dans son mouvement de retrait de quelqu’un qui ne veut pas que l’on vienne la blesser. Aujourd’hui, sur la trame de son quotidien, une ride légère se fait voir. ELLE a donc décidé d’écrire, d’écrire pour voir mais... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 16:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
02 avril 2017

Une âme à l'Encre de Chine

Mon âme se veut légère, mystérieuse à jamais. Elle s’illumine de  bonheur-silence dès qu’elle aperçoit un regard singulier et unique. Vous me perdrez. Je reviendrai vous visiter avec la spontanéité de mes enthousiasmes et de ma joie gratuite…. Je cherche à faire naître mon rêve. Il s’y refuse en s’opacifiant … Pour l’empêcher de se volatiliser, j’utilise le ciel de mes mots et la carte de mon âme pour guider chacun de ses pas vers la part claire-obscure de mon intime…Condamnée à courir après mes songes, en quête permanente de... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 avril 2017

Une vague vient s’échouer violemment sur mon cœur en lambeau

Dans la solitude de mon regard et de mon silence, j’entends et je vois. Les mots des autres, leurs  écrits et leurs phrasés entrent en moi violemment et frappent  mon rocher intérieur. Une vague vient s’échouer violemment sur mon cœur en lambeau. Le ressac de la mer m’apprend le ressaisissement. Je ne ressemble en rien, me crie mon âme  aux bruits du large, de ces gens qui manient les flux et reflux de paroles  incessantes….dans la solitude de mon regard et de mon silence, mes larmes chantent le ciel et la... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 15:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 avril 2017

Dimanche 2 octobre 2016...écrire...

  L’écriture est pour moi comme une musique de Bach ou de Mozart…Elle vient à moi qui suis novice comme par une grâce, un don  gratuit. Je ne sais si elle s’offre facilement. Non je ne le pense pas mais j’aime à en observer les effets sur moi. Les mots sont d’une valeur inouïe et je respecte ceux qui manient l’esprit et les mots avec une habileté et une justesse de virtuose. Je suis admirative d’un grand homme François Cheng . C’est au travers d’un de ses livres que j’ai compris la nécessité du travail répétitif et... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 15:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 avril 2017

L’océan …mon ami…et la course d'un oiseau libre...

Suite à une chute, j’ai dû partir à la reconquête de ma force …c’était une question de vie ou de mort… Allez « à pied »  vers moi-même, fuir le monde lentement pour me rencontrer, me semblait une idée certes un peu en diagonale, mais ultime…..survie… Cette traversée depuis le col de ma naissance jusqu’à la pointe de mon entrée dans l’âge adulte fut un étrange et beau voyage. J’ai emprunté des chemins inattendus, des contrées intérieures méconnues de moi-même, éloignées de mon être extérieur, social. Avec  joie,... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 avril 2017

...en femme bien « rangée »...

Comment vous est venu ce désir de traverser  votre terre buissonnière Une Âme à l’Encre de Chine ? Vous nous surprendrez toujours ! Alors qu’on vous imagine en femme bien « rangée », quelque peu emprisonnée dans une prison dorée, on vous retrouve revenant d’un périple à l’autre bout de vous-même. C’est par les ruines et les ronces des sentiers les plus modestes de vos terres intérieures, oubliées et délaissées, que vous nous entrainez. Un cheminement composé de sensations, d’émotions et d’inattendus décrits... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 avril 2017

Fascinée...

Je suis fascinée par ces êtres qui creusent, qui cherchent …fascinée par ces personnes qui du haut de leur nacelle guettent, sont sans cesse à l’affût de matière  créative…. J’aime quand une âme me touche, me bouleverse par son parcours car elle me renvoie à ma propre vie et au temps qui passe. J’aime les regardeurs, les contemplateurs. J’aime ces hommes qui vivent intensément en brûlant la vie , ces hommes déclencheurs de liens indéfinis… réalisant des paysages impressionnants au sein même de nos existences... ELLE... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 15:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 avril 2017

Parfois il m’arrive de me perdre dans mon quotidien...

Parfois il m’arrive de me perdre dans mon quotidien alors comme je le dis souvent, je pars à l’aventure au bout du monde…je voyage au cœur de moi-même…seul espoir de revenir à ma vie… La fatigue et la solitude de certains  liens d’amour et d’amitié m’obligent à affronter mes démons intimes, à réviser mes jugements sclérosés et à comprendre  qui est véritablement celui ou celle qui me fait face.  Les apparences et les blessures ont tôt fait de faire oublier ce qui palpite au fond de mon âme. Aussi, à  travers les... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 avril 2017

Rien ne se passe plus comme hier ?

Rien ne se passe plus comme hier ? Est-ce véritablement le bonheur, cet état où rien ne se passe plus comme hier, se demande Âme à l’Encre de Chine. Son phrasé devient court, sans ponctuation, à l’image de sa respiration qu’elle ne parvient pas à reprendre. Elle continue de perdre pied dans l’espoir, jusqu’au vertige, confrontée à cette indicible joie de ses tourments intérieurs. Le chronomètre tourne sans que rien ne se passe et…pourtant ...pourtant…au fur à mesure que les secondes, les heures, les journées s’écoulent,... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 14:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 avril 2017

MOURIR A NOUS-MÊME

Goethe, dans les AFFINITES ELECTIVES, mentionne qu’ « on  nous parle d’une pratique particulière à la marine anglaise. Tous les cordages de la marine royale, du plus gros au plus mince, sont tressés de telle sorte qu’un fil rouge va d’un bout à l’autre et qu’on ne peut le détacher sans tout défaire ; ce qui permet de reconnaître, même aux moindres fragments, qu’ils appartiennent à la couronne ».  Oui l’être humain est enraciné dans le corps par ses pulsions et investi par celles de ses parents, il lui a fallu... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 avril 2017

EXIL...

Me retrouver…Juste là... Suspendue en ligne d’horizon… Entre ciel et mer Pour sans doute chercher Dieu sans m’y attendre Vivre pour mes idées iodées En solitudes maritimes Dans cette immensité, qu’y manque-t-il ?                             Rien que la saveur du monde devenue au-dedans de moi grand océan  et désert aérien   ELLE... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 20:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 avril 2017

Laisser place à la discrétion

Se faire discret est une expérience rare et précieuse qui ouvre les portes vers  notre invisible.  Laisser respirer, laisser évoluer autour de soi sans s’imposer, se laisser guider par l’autre sans jamais se perdre soi, voilà une expérience de la discrétion qui nous appelle à la vie. Dans un monde où presque tout nous rappelle qu’être c’est exclusivement être perçu, se faire discret  semble de l’ordre de la marginalité mais pourquoi pas ? Sous nos retraits et nos déliaisons  les plus raffinées, notre... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 20:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 avril 2017

Une Promesse

Son âme s’alourdissait, s’épaississait, perdait la force de s’élever.  Après quatorze années passées dans le respect du silence et des scrupules, elle reçut un jour une lettre affranchie  avec un timbre d’une contrée inconnue jusqu’alors. Elle la lut, elle la relut éperdue de crainte et de curiosité. Cette lettre sous une forme enchanteresse laissait deviner une prière ou plutôt une invitation. Elle lui offrait un voyage inespéré dans le pays des nuances pour faire oublier l’indispensable et le nécessaire  des tâches... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 20:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 avril 2017

Ah ce cher passé

Je ne puis m’empêcher de regretter…un certain temps du passé, ce temps où il nous donnait plus de lui-même. En somme… quand il avait moins d’autres choses à donner.  Il m’arrive de me surprendre à appeler de mes vœux son retour.   ELLE INTIMEMENT Une âme à l’Encre de Chine
Posté par UNE AME à 20:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 avril 2017

Maux en fragments de mots

J’existe à travers le temps qui passe, affrontant l’avenir avec inquiétude pour tenter d’embrasser ce que je perçois, d’être au plus près de la faille, de  l’incertitude, du trouble, de l’approche de la vérité. Je ne suis pas écrivain et je ne veux pas le devenir non plus. Ecrire est pour moi un tourment perpétuel, une activité qui va me chercher loin dans mes difficultés existentielles. La recherche du mot est une tension sans relâche. Pas de répit pour écrire le grondement continu de l’existence…Solitude et féminitude sont... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 20:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 avril 2017

ECOUTE

L’écoute ne dépend pas d’une science, d’une technique, d’un savoir, comme s’il fallait d’abord les acquérir et qu’ensuite l’écoute viendrait. Non,  l’écoute a  sa source ailleurs. La découverte se trouve dans le nœud qui existe entre la capacité de se dire et celle d’écouter. A nous d’observer le pas d’un « écouté » vers sa propre vérité. Ce pas se fait le plus souvent sans que lui et « l’écoutant » ne sachent trop comment. Quelqu’un parle, quelqu’un écoute et ça bouge, ça vit, ça se dit, ça va de... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 20:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 avril 2017

LA VIE DES AUTRES

LA VIE DES AUTRES 2006 de Florian Henckel von Donnersmarck. Ce film confronte le totalitarisme à la puissance de l’amour-passion. Un  agent du régime (un observateur caché, silencieux, espion…) est conduit à se transformer en chevalier servant, prêt à sacrifier sa vie pour sauver celle qu’il aime de loin et en secret. Ce qui capte mon attention c’est l’ambiguïté et l’ambivalence du comportement de l’être humain, ses intérêts cachés, ses pièges, ses personnalités doubles, ses regards espions, ses frustrations dont il est otage,... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 avril 2017

Femme Plume Amoureuse des Mots

Dans quelques heures, je sortirai dans la ville à son bras, sourire aux lèvres avec la joie du désir et de son étreinte. Je me sentirai légère comme enlevée de l’inconsistance du monde et du temps. Oui j’aurai l’impression d’avoir volé quelque chose à la mort….   ELLE INTIMEMENT Une âme à l’Encre de Chine  
Posté par UNE AME à 19:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 avril 2017

La seule qui ne rate jamais son rendez vous

Elle émerge, elle disparaît, elle revient, elle cache, elle exhibe, elle nie, elle envahit…Elle interroge et me touche…Un rendez vous avec ce que je ne veux pas savoir, une sorte de connu, méconnu que j’appelle au dévoilement sans m’y frotter. La seule interrogation qui ne rate jamais son rendez vous avec l’angoisse : POURQUOI MOURIR ?  ou L’abandon des fantasmes d’immortalité.   ELLE INTIMEMENT Une Âme à l’Encre de Chine
Posté par UNE AME à 19:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 avril 2017

Face à soi-même

«  Personne n'a une vie facile. Le seul fait d'être vivant nous porte immédiatement au plus difficile. Les liens que nous nouons dès la naissance, dès la première brûlure de l'âme au feu du souffle, ces liens sont immédiatement difficiles, inextricables, déchirants. La vie n'est pas chose raisonnable. On ne peut, sauf à se mentir, la disposer devant soi sur plusieurs années comme une chose calme, un dessin d'architecte. La vie n'est rien de prévisible ni d'arrangeant. Elle fond sur nous comme le fera plus tard la mort, elle est... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 avril 2017

Cette étoile ...la littérature...

« J’ai vainement cherché un amour semblable à celui que j’éprouvais moi-même. Je voulais un homme que j’aurais pu vénérer…or je n’ai rencontré que des despotes grossiers des seigneurs …L’amertume et l’entêtement se sont lovés dans mon cœur. Vous avez possédé mon corps, mes actions, ma loyauté, mais mes désirs ont vagabondé au loin….Je voulais combler ce vide de mon cœur mais ne savais par quoi. » Bozéna touchait le fond du désespoir quand elle aperçut, tel un pèlerin qui erre dans les ténèbres, une étoile d’amour …. ... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 19:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 avril 2017

LA SOLITUDE ET LES ECHANGES

« Deux biens sont pour nous aussi précieux que l'eau ou la lumière pour les arbres: la solitude et les échanges. » La présence pure et autres textes de Christian Bobin   ELLE INTIMEMENT Une Âme à l'Encre de Chine        
Posté par UNE AME à 19:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 avril 2017

L'Amour

L'AMOUR : Une des seules justifications de l’existence, La plus bouleversante intensité, Sa presque unique joie, Son constant, obsédant tourment.   Il n’est si bienheureuse plénitude que l’amour ne promette, ni si profond  malheur qu’il ne cause. Il n’est rien de si précieux qu’on accepte de perdre, ni si absurde péril auquel on ne s’expose.   LA PENSEE S’OUVRE : Comme le besoin et le désir, l’amour est la marque de notre incomplétude. Or à la différence du... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 19:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 avril 2017

Je n'attendais plus rien...

" Je n'attendais plus rien et tout est revenu, la faîcheur des réponses, les anges du cortège, les ombres du passé, les ponts de l'avenir, surtout la joie de voir se tendre la distance" Pierre Reverdy, La liberté des mers , 1954   ELLE INTIMEMENT Une Âme à l'Encre de Chine
Posté par UNE AME à 19:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 avril 2017

La Vérité

Une très forte exigence de vérité  motive la femme que je suis  dans l’écriture et la pensée, d'où le doute qui s'inscrit explicitement en chacun de mes pas. Une certaine méfiance des images qui cachent le réel et distraient le regard, me caractérise de façon significative. La vérité semble simple et pourtant il me faut en sentir le vide, ses masques et ses singeries pour m’en approcher. La mesure et le non-dit constituent donc pour moi une forme d’esthétique que je travaille par une incessante recherche d'équilibre... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 19:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
01 avril 2017

SE RENDRE HEUREUSE EN DEVENANT SOI : ENFIN LIBRE !!!

Parvenir à accepter ses limites sans dilapider vainement son énergie vitale à lutter contre elles. Cette acceptation m’a  permis de m’aimer grâce à une image, certes imparfaite, mais juste de moi, confiante dans mes capacités et consciente de ma fragilité. Dès lors, moins exigeante et plus souple, je ne suis plus contrainte de me sacrifier pour le bonheur des autres, tel un sauveur ou un héros invulnérable. Je ne m’autorise pas non plus à agir mes fantasmes en m’octroyant tous les droits. La reconnaissance de mes limites, liées... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 19:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :