J’existe à travers le temps qui passe, affrontant l’avenir avec inquiétude pour tenter d’embrasser ce que je perçois, d’être au plus près de la faille, de  l’incertitude, du trouble, de l’approche de la vérité. Je ne suis pas écrivain et je ne veux pas le devenir non plus. Ecrire est pour moi un tourment perpétuel, une activité qui va me chercher loin dans mes difficultés existentielles. La recherche du mot est une tension sans relâche. Pas de répit pour écrire le grondement continu de l’existence…Solitude et féminitude sont les murmures, les  sensations qui m’accompagnent dans le désordre de mes maux en fragments de mots qui ne demandent qu’à ETRE.

 

ELLE INTIMEMENT Une âme à l’Encre de Chine

 

 

 

 

moments