Je suis parvenue à la conviction selon laquelle l’Amour, aussi sublime soit-il, ne garantit pas la compétence relationnelle.

La preuve en est, nombreux sont ceux qui vivent  dans un état général d’Amour (spirituellement, poétiquement) mais ça ne s’arrange pas mieux ni au travail avec les collègues, ni avec les membres de la famille.

On chante à l’Amour mais on résiste à huit clos sans indulgence. On crie haut et fort que la raison et la justice sont de notre coté voire même l’humilité et le pardon mais en rien on ne parvient à créer l’harmonie dans la relation. Mieux encore, on poétise facilement sur l’Amour avec le grand « A» …mais… en cas de conflit le premier pas physique vers l’autre ne s’enclenche pas...voire pour certains…jamais.

MA PENSEE S’OUVRE :

Je choisis de poser la question suivante : comment Incarner l’amour dans ses relations ?

Même si nous avons tous l’Amour ( des poètes )en nous, même si nous connaissons tous l’Amour, il n'en reste pas moins qu’on ne naît pas en « sachant aimer », on ne naît pas amoureux non plus. On devient amoureux. Aimer s’apprend.

L’Amour est un état de conscience et est une affaire intime et personnelle. En revanche, aimer est une décision. Aimer, c’est s’engager à  trouver l’Amour en soi et à faire en sorte de le traduire dans une relation.

Pour Aimer, l’Amour ne suffit pas. Il lui faut une compétence relationnelle qui s’apprend et se décide chaque jour…pour l'Autre.

 

aimer huit janvier

 

 

Une Âme à l’Encre de Chine - ELLE INTIMEMENT