« Quoique je fusse, je crois, l’être le plus inoffensif qui ait jamais existé depuis mon adolescence jusqu’à aujourd’hui, j’ai eu des ennemies jalouses et envieuses. Non seulement quelques femmes m’en voulaient d’être très authentique et honnête dans mes relations mais plusieurs ne me pardonnaient pas d’avoir un certain succès dans mes initiatives professionnelles, personnelles, intellectuelles et intimes. Il en résultait contre moi des agissements et propos chuchotés de toute nature .....D’aucunes n’avaient point d’esprit quoiqu’elles fussent excessivement moqueuses et dénigrantes au point que leurs défauts étaient les seuls mobiles de leurs conversations. Elles avaient de l’astuce et s’en servaient pour se faire aimer et servir. Ces portraits sont loin de moi, même s’ils ont fait partie intégrante de mes chemins de traverse. 

A-t’on jamais vu le succès attirer l’envie ? Il suffit d’attirer près de soi une âme distinguée et nous nous voyons consolés de beaucoup de choses.

Partout où le goût de l’esprit brille par dessus tout, j’ai toujours voulu être. M’asseoir entre les bras d’un saule, sur les bords d’une rivière, nager dans les profondeurs marines, voyager avec pour seul ami l’océan, lire, voir, pleurer non de tristesse mais d’une sensibilité délicieuse. Et enfin... méditer avec un homme sage, soupirer avec un amant en correspondance forte et tendre, bénir la vie sur ses bords enchanteurs.

Doux asile, je te cherche sans fin, je vole sur tes pas, je navigue interrogeant ton écho.

J’errerai sur ton rivage pour embellir mes jours ...jusqu’à mon départ dernier. »

 

780EC85E-164E-4170-B9AB-023A1F75B51E

 

 

 

Une Âme à l’Encre de Chine - ELLE INTIMEMENT Dimanche 25 mars 2018