cool"Je suis moi-même la matière de mon livre" Montaigne - Essais

10 mars 2018

QUE LA LUMIERE SOIT - 3

La jeunesse, c’est un peu ma vague et ma tempête.  L’âge de raison, la vieillesse ressemblent  à un rouleau monstrueux qui vient vers moi à pas de loup.  Les découvertes, les apprentissages, les joies, les peines, les désillusions : Une fosse aux ours  investie d’une mission ô combien jouissive  de dynamiter mon âme,  mon  intime. Oui, la vie est faite de toute ces choses, du temps qui passe, de l’amour qui peut s’y nicher, se développer, grimper jusqu’aux hautes sphères et puis redescendre... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 20:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

18 décembre 2017

QUE LA LUMIÈRE SOIT

Il n’y avait rien . L’infini . Le vide . L’éternité . Un beau matin de juillet, de très loin sur mon désert, le soleil frappa de sa lumière. De ce rien, il y eut quelque chose de lumineux et d’obscur. Celles et ceux qui sont venus avant moi traînèrent leurs dernières inscriptions sur mon crâne . Le passé .De ce rien, un sourire est né .Je suis sortie d’un tout, d’un commencement, d’une attente, d’un amour, d’un bonheur, d’une jeunesse dansante. Je suis née un matin chaud d’été.De ce rien sont nés mes vallées de roses et de larmes, mes... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 13:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 décembre 2017

QUE LA LUMIÈRE SOIT - 2

QUE LA LUMIÈRE SOIT - 2Je surprendrai peut être certains en leur assurant que je préfère le silence des écrits aux bavardages téléphoniques bruyants et sans fins, aux piaillements des conversations de groupe. Je suis de celles qui ont une parole malhabile dans les heures pâles comme dans les jours verts et ensoleillés. Je préfère planer très loin au-dessus des torrents de mots évidés de leur sens et déversés par trop de bouches et me souvenir du Temps, des odeurs, du bon et du beau ....     Une Âme à l'Encre de Chine 19... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 avril 2017

Tour à tour, joueuse et impérieuse, entre écriture et imaginaire...

Il y a un récit très personnel au centre de ce blog, qui comme chacun de mes écrits, est bien imparfait. Je raconte avec quelques détails, des ratures, une voix peu assurée, des oublis aussi…je raconte la profondeur d’une nature. Une nature de ronces et de bois inextricables, d’arbres, de rivières, une nature au bout de tout…un archipel de dialogues intimes. Je raconte comment du plus lointain de l’être  où les sentiments ne sont  pas pressés d’être rattrapés, jouant au chat et à la souris comme si chacun avait peur de la... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 20:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 avril 2017

L’océan …mon ami…et la course d'un oiseau libre...

Suite à une chute, j’ai dû partir à la reconquête de ma force …c’était une question de vie ou de mort… Allez « à pied »  vers moi-même, fuir le monde lentement pour me rencontrer, me semblait une idée certes un peu en diagonale, mais ultime…..survie… Cette traversée depuis le col de ma naissance jusqu’à la pointe de mon entrée dans l’âge adulte fut un étrange et beau voyage. J’ai emprunté des chemins inattendus, des contrées intérieures méconnues de moi-même, éloignées de mon être extérieur, social. Avec  joie,... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 avril 2017

Parfois il m’arrive de me perdre dans mon quotidien...

Parfois il m’arrive de me perdre dans mon quotidien alors comme je le dis souvent, je pars à l’aventure au bout du monde…je voyage au cœur de moi-même…seul espoir de revenir à ma vie… La fatigue et la solitude de certains  liens d’amour et d’amitié m’obligent à affronter mes démons intimes, à réviser mes jugements sclérosés et à comprendre  qui est véritablement celui ou celle qui me fait face.  Les apparences et les blessures ont tôt fait de faire oublier ce qui palpite au fond de mon âme. Aussi, à  travers les... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 avril 2017

La Vérité

Une très forte exigence de vérité  motive la femme que je suis  dans l’écriture et la pensée, d'où le doute qui s'inscrit explicitement en chacun de mes pas. Une certaine méfiance des images qui cachent le réel et distraient le regard, me caractérise de façon significative. La vérité semble simple et pourtant il me faut en sentir le vide, ses masques et ses singeries pour m’en approcher. La mesure et le non-dit constituent donc pour moi une forme d’esthétique que je travaille par une incessante recherche d'équilibre... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 19:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :