artiste" J'étais en train d'oublier que Dieu rit quand il me voit penser" Milan KUNDERA l'Art du Roman

28 juin 2018

Le génie de l’enfance et le monde intérieur

  Le génie de l'enfance et le monde intérieurTrès jeune, je lisais avec passion Zola, Maupassant, Proust, Molière, Baldwin. Évidemment je ne comprenais pas tout des personnages et de leurs affabulations mais je trouvais beau ce que je lisais. Cela s'ancrait dans ma mémoire et chantait en mon cœur. Ce goût de la lecture me vint d un vieil homme qui appartient déjà...http://ellecarnetintime.wordpress.com
Posté par UNE AME à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 avril 2017

Sa vie, ce long voyage en mer au cours

Sa vie, ce long voyage en mer au cours duquel son âme accrochée au Mât a toujours baigné dans l’étonnement d’être rendue à la surface, renversée par sa propre étrangeté, tendue vers le ciel, et chavirée comme une femme saoule. Son âme attachée à ce Mât a trouvé dans son échouage, dans sa solitude magnifique, matière au mouvement. Elle a vogué en vagues, en mouvements amoureux, en inclinations, en transports, en emportements immobiles aussi dépaysant aussi déroutant que le plus lointain exil. Un voyage de rencontres, de fêtes, de... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 avril 2017

TENTE D'INVENTER TON RÉEL

je m'invente par fragments de mots un nouveau destin : je destine le murmure de mes mots au statut de parole. Ces murmures surgissent en mon absence et à mon insu . Ils m'instruisent et me soufflent des messages que je noue comme un collier autour du cou. Je me lie à eux pour laisser se déployer ma propre création   ELLE INTIMEMENT Une âme à l'Encre de Chine
Posté par UNE AME à 20:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
03 avril 2017

Elle n’étreint pas l’eau de la rivière qui s’allonge et s’étire

Le Bleu trempe le ciel du contenu de sa nuit Rappel incessant de l’émotion des rides d’eau La roche a beau se resserrer, s’engorger Elle n’étreint pas l’eau de la rivière qui s’allonge et s’étire Son torrent d’énergie ne décolère pas même si Une pierre sur son lit  caresse le dos du courant   La rivière s’étend   Mon écriture à court d’eau …se laisse emportée par l’azur… Et s’amuse contre la vitre du ciel bleu Je t’ai reconnu…viens jusqu’à la mer étonner La clameur argentée de mon regard   ELLE... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 22:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
23 juin 2017

Que cherchons nous en lisant ?

 Associer la description d’un paysage extérieur à un paysage intérieur dans un va-et-vient révélateur d’un état d’âme : voici l’habileté que je recherche dans le plaisir de lire. Le jeu d’équilibre entre forme, couleur, distance et plan me ravit au plus haut point, admiratrice des  mots choisis  avec effort et réflexion pour décrire, organiser les  successions de phrases, de plans, des souvenirs, d’émotions et de sentiments. Hier, j’étais plongée dans un enthousiasme débordant, la semaine dernière un amour me... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 23:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
10 avril 2017

LA JOIE

J’entends…Apollinaire ce soir…. « Nous n’aimons  pas assez la joie De voir les belles choses neuves Ô mon amie hâte-toi Crains qu’un jour un train ne t’émeuve Plus […] La victoire avant tout sera De bien voir au loin De tout voir De près Et que tout ait un nom nouveau  » Extrait du poème «  La Victoire » de Guillaume Apollinaire Pourquoi ce choix ? M’est venue une pensée  de Baudelaire en lisant ce passage : « Tout est nouveauté ».  …Aller jusqu’au bout de... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 21:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 avril 2017

Une vague vient s’échouer violemment sur mon cœur en lambeau

Dans la solitude de mon regard et de mon silence, j’entends et je vois. Les mots des autres, leurs  écrits et leurs phrasés entrent en moi violemment et frappent  mon rocher intérieur. Une vague vient s’échouer violemment sur mon cœur en lambeau. Le ressac de la mer m’apprend le ressaisissement. Je ne ressemble en rien, me crie mon âme  aux bruits du large, de ces gens qui manient les flux et reflux de paroles  incessantes….dans la solitude de mon regard et de mon silence, mes larmes chantent le ciel et la... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 15:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 avril 2017

Cette étoile ...la littérature...

« J’ai vainement cherché un amour semblable à celui que j’éprouvais moi-même. Je voulais un homme que j’aurais pu vénérer…or je n’ai rencontré que des despotes grossiers des seigneurs …L’amertume et l’entêtement se sont lovés dans mon cœur. Vous avez possédé mon corps, mes actions, ma loyauté, mais mes désirs ont vagabondé au loin….Je voulais combler ce vide de mon cœur mais ne savais par quoi. » Bozéna touchait le fond du désespoir quand elle aperçut, tel un pèlerin qui erre dans les ténèbres, une étoile d’amour …. ... [Lire la suite]
Posté par UNE AME à 19:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :